L’intérim repart dans la construction

Publié par | 17 janvier 2017 | Economie

L’emploi intérimaire a bondi de 7,4% au 3e trimestre 2016 dans la construction, alimentant une forte hausse sur un an, selon une étude du ministère du Travail.

Fin septembre, les chantiers de construction employaient 115.400 salariés en intérim, des effectifs en hausse de 7.900 (+7,4%) par rapport à fin juin, selon la Dares, service des statistiques du ministère.

Sur un an, la hausse est de 11,4%. A l’image de l’ensemble du secteur de la construction, les effectifs intérimaires avaient flanché depuis la crise de 2008, jusqu’à atteindre un plancher de 96.300 personnes au 1er trimestre 2015. Depuis, ils augmentent de façon quasi continue.

L’intérim est souvent considéré comme précurseur des évolutions du marché du travail et, si l’emploi n’a pas encore repris dans la construction hors intérim, l’Insee s’attend à 3.000 créations nettes de postes d’ici à la mi-2017.

8 % des effectifs du BTP

Dans les autres secteurs d’activité, l’emploi intérimaire est aussi en hausse au 3e trimestre dans l’industrie (+4,5%, pour atteindre 265.400 personnes) et dans les services (+4,6%, à 231.800), mais il baisse dans l’agriculture (-0,6%, à 3.000).

Dans l’industrie comme dans la construction, les intérimaires représentent environ 8% des effectifs. Ils ne représentent, en revanche, que 1,7% des salariés du tertiaire et 1,3% de ceux de l’agriculture.

Tous secteurs confondus, les effectifs intérimaires ont atteint 615.600 personnes, en hausse de 29.500 (+5,0%) au 3e trimestre, selon des chiffres déjà publiés début décembre par l’Insee et la Dares.

161 total de vues, 2 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *